SOLDES : 2ème démarque ! >> Je fonce

L'art de bien prendre ses mensurations en 5 questions/réponses

Le matériel nécessaire

— un mètre ruban

— le tableau des mensurations (disponible au début des cahiers des instructions de montage du patron)

— une feuille et un crayon

— une tierce personne (si possible)

Pour coudre ses propres vêtements sur mesure, la première étape consiste à bien prendre et connaître ses mensurations. Cela permettra ensuite des les comparer au tableau des mensurations fourni avec chaque patron et de déterminer ainsi à quelle taille nos mensurations correspondent.
Il arrive parfois que l’ensemble de nos mensurations ne correspondent pas à la même taille. Mais quelle taille choisir alors ?
Pas de panique, on vous explique tout dans cet article.

Comment prendre ses mensurations ?

Nous vous conseillons d’être en sous–vêtements pour la prise des mesures. Et idéalement, faites appel à une tierce personne, cela sera plus facile et les mesures plus précises. Il est important de garder une posture neutre pendant l’opération et de ne pas bouger pour éviter de fausser les résultats !
Munissez-vous du mètre ruban, d’un crayon et d’une feuille pour noter les mesures et c’est parti !

Quelles mesures faut-il prendre ?

Tour de poitrine : Positionner le mètre ruban au niveau de la pointe des seins.
Tour de taille : Positionner le mètre ruban au niveau de l’endroit le plus fin du buste.
Tour de bassin : Positionner le mètre ruban au niveau du bassin, à l’endroit le plus fort.
Tour de bras: Positionner le mètre ruban au niveau du haut du bras juste en dessous des aisselles

Noter les mensurations obtenues.

Comparaison avec le tableau des mensurations

A présent, vous devez comparer vos mesures obtenues avec celles de notre tableau des mensurations qui accompagne chacun de nos patrons. Vous le trouverez au début des cahiers des instructions.

Ces mesures sont exprimées en cm

Identifiez alors la taille qui vous correspond le plus. Si votre mesure n’est pas précisément inscrite, référez-vous à la taille juste au dessus. Par exemple, si votre tour de poitrine mesure 90 cm, vous êtes entre la taille 38 et 40, choisissez alors la taille 40.

Quelle mesure privilégier en fonction du vêtement à réaliser ?

Il est fort possible que chacune de vos mesures ne correspondent pas toutes à la même taille. Prenons l’exemple suivant : 

Votre tour de poitrine et votre tour de taille correspondent à la taille 38. Par contre, en tour de bassin, votre mesure correspond à la taille 40. Quelle taille faut-il alors choisir entre la taille 38 et la 40 ?

Tout va dépendre du type de vêtement que l’on s’apprête à coudre. 

— Pour un haut (blouse, top, chemisier, veste, manteau…) : suivez les mesures du tour de poitrine.
— Pour un pantalon, un short ou une jupe : utilisez le tour de bassin.
— Pour une robe : toutes les mesures comptent, choisissez alors la mesure la plus grande.

Il est également possible d’adapter le patron. Par exemple, dans le cas d’une robe, on peut choisir de réaliser le haut de la robe en taille 38 et le bas en taille 40. Il suffira alors de faire coïncider et relier les lignes du patron en 38 et en 40 au niveau de la taille de la robe.

Comment sont déterminées les tailles des vêtements ?

Les tailles de vêtements sont définies par l’IFTH (Institut Français du Textile et de l’Habillement). L’IFTH étudie les mensurations de la population française en réalisant des campagnes nationales de mensuration sur plusieurs années, permettant ainsi d’établir des barèmes que pourront ensuite exploiter directement les modélistes pour concevoir et grader les patrons. Cet institut apporte une importance particulière à l’évolution morphologique de la population afin d’être le plus juste possible dans le temps. Le constat principal est que la population devient de plus en plus grande et de plus en plus corpulente.  Il faut donc prendre en compte ces évolutions.

Ces mesures sont ensuite homologuées par l’AFNOR (Agence Française de Normalisation).

Ma taille obtenue ne correspond pas à ma taille du commerce ? Est-ce normal ?

Il faut se méfier des tailles du commerce. D’une marque à l’autre, la différence peut être impressionnante. Dans une marque, j’enfile facilement un chemisier en taille 38 alors que dans une autre marque concurrente, je serai plutôt à l’aise dans une taille 40. Cela s’explique par le style de la marque. Une marque qui se veut jeune, privilégiera des vêtements cintrés et près du corps. A l’inverse, une marque visant un public plus mature favorisera les coupes généreuses. 

C’est pourquoi, lorsque l’on décide de fabriquer ces propres vêtements, il faut absolument se référer aux mesures du tableau de mensurations fourni avec chaque patron. Cela permettra de ne pas avoir de mauvaise surprise une fois le vêtement fini. Et vous savez à quel point cela est désagréable après avoir passé du temps à la réalisation d’un vêtement, qu’il soit par exemple impossible à mettre…

Il sera donc tout à fait possible que votre taille déterminée grâce au tableau des mensurations ne corresponde pas à ce que vous avez l’habitude de porter dans le prêt à porter. Cela est tout à fait normal.

Maintenant que la prise des mensuration n’a plus de secret pour vous, c’est parti ! Belle couture !

2 réflexions au sujet de « L'art de bien prendre ses mensurations en 5 questions/réponses »

Laisser un commentaire